Fondation CXIO

Suisse : la fondation CXIO invite un Prix Nobel de chimie, dyslexique, à sa soirée de soutien

Brèves

Jeudi 27 juin 2019, la fondation CXIO organise une soirée de soutien à Lausanne, en Suisse. L’événement sera l’occasion d’accueillir plusieurs conférenciers qui s’exprimeront sur  le HPI, les TDAH, la dyslexie et l’autisme. Avec, parmi eux, Jacques Dubochet, Prix Nobel de chimie en 2017. Dyslexique, il raconte son parcours dans un livre qu’il a récemment publié.

Fondation CXIO
La soirée de soutien de la fondation CXIO se déroulera jeudi 27 juin 2019 (DR : Pecub)

En Suisse, la fondation CXIO « pour une médecine intégrative » organise une soirée de soutien jeudi 27 juin 2019, à Lausanne. Cet événement sera consacré au haut potentiel intellectuel (HPI), aux troubles de l’attention et hyperactivité (TDAH), à la dyslexie et à l’autisme. Au programme : des conférences avec des spécialistes de ces domaines, des animations et un cocktail dînatoire.

Olivier Revol, neuropsychiatre, pédopsychiatre et chef de service à l’hôpital Femme Mère Enfant au CHU de Lyon interviendra lors des conférences. Il est l’auteur de plusieurs livres sur les TDAH et le HPI. Josef Schovanec, philosophe, sera également présent. Cet auteur de plusieurs ouvrages et voyageur polyglotte milite pour la dignité des autistes.

Jacques Dubochet, Prix Nobel 2017 de chimie, dyslexique, en conférence

Parmi les autres invités, se trouve notamment Jacques Dubochet, chercheur qui a obtenu le Prix Nobel de chimie en 2017. Il raconte son histoire de dyslexique dans son livre intitulé « Parcours ». Sophie Pohier, logopédiste, l’accompagnera. Elle donnera une conférence sur la dyslexie et le HPI. Sylvain Berney, médecin au CHUV, devait aussi parler de la médecine intégrative, de la médecine traditionnelle chinoise et du HPI. Mais il a annulé son intervention.

La soirée se déroulera à l’hôtel-restaurant Aquatis, route de Berne, à Lausane. Les visiteurs pourront entrer dès 16h30. Les conférences et les tables-rondes débuteront, elles, à 17h. Ensuite, dès 20h, les intervenants et les spectateurs se retrouveront autour d’un cocktail dînatoire composé de plats salés, sucrés et de boissons alcoolisées ou non. Ce sera l’occasion d’échanger ou de participer à l’animation PhotoBooth. Mais aussi d’obtenir des dédicaces  et de prendre part à une vente aux enchères.

Le cher soutien à la fondation CXIO

A noter que les billets pour assister à cette soirée de soutien sont plutôt onéreux. Il faut compter 129 francs suisses (116 €) pour le tarif normal, 199 francs suisses (179 €) pour le tarif de soutien, 500 francs suisses (450 €) pour le tarif « Bienfaiteur » et 1 000 francs suisses (900 €) pour le tarif « Mécène » ! Il est néanmoins possible d’opter pour un tarif « petit budget » à 55 francs suisses (49,50 €). Mais celui-ci ne permet d’assister uniquement aux conférences. Ses détenteurs ne pourront pas profiter du budget et des animations.

Sur son site Internet, CXIO précise être une « fondation médicale constituée en 2017 ». Elle ajoute qu’elle ne poursuit pas un but lucratif et que bien qu’elle soit reconnue d’intérêt public, elle n’est, pour l’heure, pas subventionnée par l’Etat suisse. L’objectif de cette soirée de soutien est, par conséquent, de récolter des fonds afin de lui permettre de poursuivre sa mission.

1 thought on “Suisse : la fondation CXIO invite un Prix Nobel de chimie, dyslexique, à sa soirée de soutien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *