Les Pinsons

Strasbourg : le collège alternatif Les Pinsons cherche un nouveau local

Scolarité

La fondatrice du collège alternatif Les Pinsons à Strasbourg lance un appel : elle cherche, en urgence, un nouveau local pour accueillir l’établissement dès septembre 2021. Cette école propose un enseignement adapté à 19 élèves qui peinent à s’adapter au système scolaire classique.

Les Pinsons
Capture d’écran du site Internet du collège alternatif Les Pinsons

Dans un article publié le 26 mars 2021, 20 Minutes relaie l’appel d’un collège privé de Strasbourg qui cherche de nouveaux locaux pour la rentrée de septembre 2021. Le collège Les Pinsons se situe actuellement quai Saint-Nicolas, dans le centre-ville de Strasbourg. Mais, en juin 2021, l’établissement devra déménager car son bailleur a décidé de vendre les locaux, rapporte le journal.

Le collège Les Pinsons de Strasbourg accueille « beaucoup d’enfants à haut potentiel », comme l’explique Amandine Urso qui l’a fondé en 2018. Elle l’a conçu comme une école alternative dédiée aux élèves qui peinent à s’adapter au système scolaire classique. Ils y suivent un enseignement spécifique et adapté à leurs besoins. « L’idée, c’est de leur éviter l’ennui et la répétition, poursuit la fondatrice. Le matin, ils ont des cours. Mais l’après-midi, on fonctionne par projet. » A l’heure actuelle, l’école accueille 19 jeunes de 11 à 14 ans. Ils se trouvent tous dans la même classe, multi-niveaux. Une deuxième, du CM1 à la Sixième, ouvrira également en septembre prochain.

Budget pour louer ou acheter

Mais l’urgence actuellement réside dans la recherche d’un lieu adapté pour accueillir les élèves du collège Les Pinsons. La direction en cherche un depuis plusieurs mois. Mais en vain jusqu’à présent. Il faut dire qu’elle a fixé des critères précis. « Il nous faut au moins 200 m² à un emplacement qui soit sur une ligne de tram ou de bus », détaille Amandine Urso dans les colonnes de 20 Minutes. Le collège Les Pinsons dispose d’un budget de 60 000 euros annuels pour une location ou de 400 000 euros pour l’achat de nouveaux locaux, précise-t-elle.

La fondatrice du collège Les Pinsons annonce néanmoins dans l’article qu’elle envisage actuellement une solution. La mairie de Strasbourg lui proposerait un terrain dans le quartier de Koenigshoffen. « C’est un beau projet mais on ne sait pas quand ça aboutira avec les éventuelles fouilles archéologiques », nuance Amandine Urso. Elle indique, par ailleurs, rester à l’écoute de toute nouvelle proposition.

Retrouvez notre dossier sur la scolarité des élèves surdoués

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.