Saint-Brieuc : le Cours d’Armor, école pour jeunes atypiques, ferme ses portes

Brèves Scolarité

Le Cours d’Armor, école spécialisée dans l’accueil de jeunes inadaptés au système scolaire, ferme ses portes. Elle accueillait depuis 3 ans des élèves dyslexiques, phobiques scolaires ou à haut potentiel intellectuel, à Saint-Brieuc. Elle ne peut continuer ses activités cette année, faute de moyens.

Le Cours d'Armor
Le Cours d’Armor accueillait jusqu’à 18 jeunes inadaptés au système scolaire classique (Capture d’écran)

Depuis 3 ans, le Cours d’Armor accueillait des élèves inadaptés au système scolaire classique, à Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor. Malheureusement, faute de moyens, la structure doit fermer ses portes cette année, annonce Ouest France. Le quotidien régional relaie le communiqué de l’école qui explique qu’elle n’est « pas en mesure d’ouvrir à la rentrée 2019 ».

François Chabanel, fondateur et professeur du Cours d’Armor, enseignait à différents types d’élèves. Dyslexiques, phobiques scolaires, haut potentiel intellectuel (HPI) et jeunes fréquemment hospitalisés s’y retrouvaient dans un environnement propice à leur épanouissement. Ils y profitaient notamment d’un suivi individuel adapté à chaque cas.

18 élèves au Cours d’Armor en 2018/2019

Le Cours d’Armor comptait 18 élèves lors de l’année scolaire 2018/2019, sa dernière. Il s’agit « du nombre maximal d’ados que l’on pouvait accueillir », explique François Chabanel dans les colonnes du journal. C’est lui qui assurait quasiment tous les cours. Une tâche dans laquelle le fondateur de l’école pouvait néanmoins compter sur l’aide de sa femme, Samia. Mais aussi de divers intervenants spécialisés. Malgré cela, le Cours d’Armor avait dû refuser des demandes.

Le tarif de l’année scolaire était fixé à 4 000 € par enfant. Une somme qui représente la moitié de ce que réclame une école hors-contrat classique, selon François Chabanel. « Il faut savoir que le budget attribué par l’Education nationale à un élève du secondaire équivaut à peu près à 9 700 € », estime Agnès Rouxel, présidente de l’association qui gère l’école. Le Cours d’Armor n’a toutefois pas souhaité augmenter ses tarifs pour la rentrée 2019/2020. L’objectif étant que son enseignant reste accessible aux familles modestes.

La structure a également dû faire face à un problème de financement. Celui-ci a eu pour conséquence d’empêcher le Cours d’Armor d’accéder à une salle adaptée pour ses cours. Il manque 15 000 € pour que la structure puisse continuer ses activités. Ce qui représente le budget nécessaire à la location d’une salle pour une année, mais reste insuffisant pour le recrutement d’un professeur supplémentaire.

Il est possible de contacter l’association par téléphone au 06 81 39 89 09 pour lui venir en aide. Une réunion aura également lieu jeudi 26 septembre 2019 à la Maison du temps libre de Saint-Brieuc.

Retrouvez nos articles sur la scolarité des élèves surdoués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *