Psychologie du haut potentiel

Psychologie du haut potentiel : 48 spécialistes « pour former un consensus sur la question »

Adultes

Psychologie du haut potentiel est un livre qui réunit 48 spécialistes du HPI. Il vise à proposer une analyse large et rigoureuse du sujet et de l’actualité de sa recherche scientifique.

Psychologie du haut potentiel
Couverture de Psychologie du haut potentiel (De Boeck Supérieur)

Le 26 mai 2021, les éditions De Boeck Supérieur ont publié « Psychologie du haut potentiel ». Ce livre s’adresse aux professionnels. Il regroupe le travail de 48 spécialistes du haut potentiel intellectuel (HPI). « De courants divers, [ils sont] réunis pour former un consensus sur la question du haut potentiel », annonce un communiqué relayé par Mensa Belgique.

Nathalie Clobert, psychologue clinicienne, et Nicolas Gauvrit, chercheur en sciences cognitives, dirigent « Psychologie du haut potentiel ». Ce livre de 672 pages vise à « comprendre, identifier, accompagner ». Pour cela, il aborde les aspects majeurs du HPI. L’ouvrage présente ainsi l’actualité des recherches scientifiques. Mais aussi des modèles de référence et l’accompagnement de l’enfant et de l’adulte. Ses lecteurs en tireront également de précieuses informations sur l’identification et le diagnostic différentiel du HPI.

« Tout en fournissant des outils solides pour le clinicien et le thérapeute, il propose également une ouverture sur le monde de l’éducation, au travers de plusieurs chapitres consacrés aux adaptations pédagogiques. Mais aussi sur le monde des ressources humaines et de l’accompagnement professionnel », poursuit le communiqué.

Aider les professionnels à affiner leurs connaissances

« Psychologie du haut potentiel » poursuit ainsi l’objectif d’aider les professionnels à affiner leurs connaissances sur le HPI. Ils pourront dès lors améliorer leurs pratiques. Ce livre pourra également servir à la formation de futurs professionnels pour l’identification et l’accompagnement des individus HPI. Il s’adresse donc aux psychologues, psychiatres, enseignants, éducateurs, chercheurs, responsables des ressources humaines, coachs et étudiants.

Ses auteurs proviennent de France, de Belgique, de Suisse, du Luxembourg, du Canada et des Etats-Unis. Ils y mêlent une « approche scientifique rigoureuse à des réflexions clinques et éducatives étayées ». Celles-ci s’appuient des études de cas.

Ci-dessous, la liste des contributeurs à « Psychologie du haut potentiel » :
Alice Fourez, Amélie Courtinat-Camps, Anna Schmitt, Beata Mazurczak, Camille Williams, Catherine Cuche, Christine Touzin, Claire Baudry, Clarence Puleo, Claudia Verret, Corentin Gonthier, Corinne Paillard, David Dai, Eléonore Mariette, Elia Rodiere, Emma Tourreix, Franck Ramus, Françoys Gagné, Gabriel Wahl, Geneviève Ouellet, Ghislaine Labouret, Hugo Peyre, Isabelle Goldschmidt, Isabelle Martineau-Crète, Jacques Grégoire, Jean-Charles Terrassier, Julie Grenier, Karen Grillon, Katia Terriot, Laurence Vaivre-Douret, Léonard Vannetzel, Line Massé, Marie-France Mahoukou, Maud Besançon, Mehdi Liratni, Nathalie Clobert, Nicolas Francois, Nicolas Gauvrit, Patrick Santilli, Ria Lauwers, Robert J. Sternberg, Sabine Bataille, Sébastien Henrard, Sophie Brasseur, Sylvie Tordjman, Thierry Marchand, Todd Lubart, Virginie Dezère.

Le livre est disponible à la commande en ligne. Le 24 juin 2021, un webinaire de présentation de « Psychologie du haut potentiel » sera également organisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *