Pierrick Labbé

Pierrick Labbé : le Français qui a fondé Mensa Pérou et Superdotas Pérou

Adultes Scolarité

Pierrick Labbé est un Français qui vit au Pérou. Il a découvert son haut potentiel intellectuel à 32 ans. Et décidé, ensuite, de fonder deux associations dans son pays d’adoption : Mensa Pérou pour les adultes et Superdotas Pérou pour les plus jeunes.

Pierrick Labbé
Capture d’écran de l’article sur le site du Petit Journal

Dans un article publié le 12 février 2021 sur son site Internet, Le Petit Journal brosse le portrait de Pierrick Labbé. Comme le raconte le journal qui s’adresse aux Français qui vivent à l’étranger, il a notamment cofondé les associations Mensa Pérou et Superdota Pérou. Il s’agit de deux structures qui s’adressent aux personnes à haut potentiel intellectuel (HPI).

Surdoué, Pierrick Labbé l’est lui-même. Son quotient intellectuel (Q.I.) atteint 148, selon Le Petit Journal. Mais cet ingénieur biomédical qui vit à Lima, la capitale péruvienne, depuis onze ans, ne l’a découvert qu’à l’âge de 32 ans. C’est un psychologue, consulté dans le cadre d’une importante dépression, qui l’a conduit à passer un test de Q.I.

Pierrick Labbé se documente beaucoup

Dans l’interview qu’il accord à la publication des expatriés français, Pierrick Labbé raconte l’histoire de la découverte de son HPI et, surtout, de l’acception de celui-ci. Un parcours assez classique pour une identification à l’âge adulte. Avec son lot de doutes et d’incompréhension. « Je sentais que j’étais intelligent, mais pas plus que ça. Donc, quand j’ai eu le résultat du test, j’ai été très surpris », résume-t-il.

Dès lors, Pierrick Labbé se documente énormément sur le sujet. Il cherche à se connaître. A se comprendre. « Il m’a fallu deux ans pour assimiler tout ça et pour me sentir nettement mieux. Puis j’ai eu une grosse envie de changements », poursuit-il. C’est ainsi que, saisissant une opportunité professionnelle, il est parti vivre au Pérou.

Un pays où débute son engagement autour du HPI. Pierrick Labbé précise que ce thème se trouve quasiment inconnu au Pérou. Alors quand un ami lui propose d’en parler lors d’une conférence au Rotary Club de Lima, il saute sur l’occasion. Et, à l’issue de sa prise de parole, une femme vient le remercier car son discours lui a permis de prendre conscience de son propre fonctionnement à elle aussi. C’est une révélation pour Pierrick Labbé. « Je me suis dit que maintenant, c’était à mon tour d’aider les surdoués au Pérou », raconte-t-il.

Un site, des articles… Puis des associations

Il commence par créer un site web pour y publier des articles sur le HPI. Rapidement, il reçoit de nombreux messages de personnes qui suspectent d’être surdoués. Mais, elles ne peuvent pas le confirmer car, au Pérou (comme ailleurs), le test coûte très cher. C’est ainsi que Pierrick Labbé décide de créer une association. En parallèle, il rencontre le président de Mensa Colombie pour lui exposer son projet de lancer une antenne de l’organisation internationale au Pérou.

Pierrick Labbé informe ce dernier qu’il connaît de très nombreuses personnes qui souhaiteraient passer un test mais ne disposent pas des moyens suffisants. Le président de Mensa Colombie se déplace alors à Lima, Cusco et Arequipa et détecte plusieurs HPI. Il prévient Mensa International et, rapidement, Pierrick Labbé obtient l’autorisation de fonder Mensa Pérou.

Mais cette structure ne s’adresse qu’aux plus de 15 ans. « Or, je voulais aussi travailler avec les enfants parce que plus la détection est précoce, plus il est facile de développer le potentiel », explique-t-il. C’est ainsi que nait Superdotas Pérou, une association qui se consacre, elle, aux jeunes de 4 à 15 ans. Les enfants y passent ders tests de Q.I. Mais ils y bénéficient aussi de programmes de développement personnel et de stimulation intellectuel. Quant à leurs parents, ils obtiennent des informations sur le fonctionnement de leurs enfants pour mieux les accompagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *