Moussa Belahrach

Moussa Belahrach : le nouveau « petit génie » algérien, idole des médias

Brèves

Les médias algériens sont actuellement nombreux à publier des articles sur Moussa Belahrach. Friands, comme tous leurs confrères internationaux, de sensationnalisme, ils mettent en avant ce « petit génie » de 10 ans. Il a, en effet, inventé une application qui permet de contrôler l’éclairage domestique à distance.

Moussa Belahrach
Capture d’écran de l’article de Dzair Daily sur Moussa Belahrach

Le mythe du « petit génie » ne connaît décidemment pas de frontière. En témoigne notamment la publication d’un article du journal algérien en ligne Dzairdaily.com. Il relate l’histoire de Moussa Belahrach qui, à 10 ans, a inventé une application qui permet d’allumer et d’éteindre la lumière à distance.

« Petit génie de 10 ans », « petit surdoué », « prodige de l’intelligence artificielle », « aptitude intellectuelle exceptionnelle », « talent naturel »… L’article ne manque pas de superlatifs pour présenter l’invention du jeune garçon. Il précise d’ailleurs que « sa douance ne manque pas d’attirer l’attention des médias ». A l’inverse, logiquement, de la grande majorité des autres individus à haut potentiel intellectuel (HPI) aux profils plus communs et aux histoire beaucoup moins romanesques.

Moussa Belahrach est parvenu à programmer un logiciel, grâce à la robotique connectée, qui commande l’éclairage domestique à distance. Le tout avec un budget ultra-limité. Une invention qui a permis à Moussa Belahrach d’intégrer un collectif qui le formera pour potentiellement représenter l’Algérie aux Olympiades internationales des robots. Cette compétition se déroulera du 13 au 15 novembre prochains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.