Maï-Linh Bui

Maï-Linh Bui : la jeune surdouée de Fort Boyard

Brèves Sport

Maï-Linh Bui, jeune championne de gymnastique et de karaté, intellectuellement précoce, participe cet été à sa deuxième saison de Fort Boyard. Elle y joue le rôle d’une championne qui affronte les candidats dans des défis physiques.

Maï-Linh Bui
Maï-Linh Bui est l’une des championnes de Fort Boyard depuis maintenant deux saisons (Photo : Gille Scarella – France Télévisions)

Dans son édition du 24 juin 2019, le site Internet du Dauphiné Libéré dresse le portrait de Maï-Linh Bui, une Annécienne de 12 ans qui participe, cet été, pour la deuxième fois d’affilée à l’émission Fort Boyard de France 2. Elle y campe le rôle d’une jeune guerrière qui affronte les candidats.

Maï-Linh Bui pratique le karaté depuis l’âge de deux ans et demi. Actuellement scolarisée en quatrième au collège Saint-Michel d’Annecy, elle y suit une scolarité brillante. Intellectuellement précoce, elle est bilingue depuis la maternelle. Elle joue, par ailleurs, de la guitare depuis plusieurs années.

Maï-Linh Bui est sélectionnée pour la Youth League de karaté 2019

Grâce à son efficacité, elle bénéficie d’une dérogation de son collège pour aménager son temps scolaire et suivre sa préparation sportive. Ce qui lui permet notamment de détenir le titre de championne de France de gymnastique depuis quatre années. Elle est également l’une des plus jeunes athlètes sélectionnées en équipe de France.

En parallèle de sa deuxième saison de Fort Boyard, Maï-Linh Bui participera à la prochaine Youth League de Karaté. Il s’agit d’une compétition internationale de jeunes karatékas. Elle se tiendra à Umag, en Croatie, début juillet 2019.

Dans l’émission de France 2, elle jour le rôle d’une championne. Les candidats entrent à tour de rôle dans une cage et doivent y relever des défis pour gagner des clés. Maï-Linh Bui les affronte pour des épreuves physiques. Elle a notamment été opposée au chanteur Slimane (voir ci-dessous).

Selon l’article du Dauphiné Libéré, la jeune fille apprécie cette expérience. Après une première saison qui lui a permis de prendre ses marques, elle s’y épanouit désormais. Elle envisage même de rempiler pour une troisième saison, l’année prochaine !

Retrouvez notre rubrique consacrée au sport des surdoués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *