Laurent H.

[Témoignage d’un surdoué] Retrouvez l’intégralité de la chronique de Laurent H.

Chroniques

Laurent H., 32 ans, est surdoué. Dans sa chronique, il nous raconte sa vie, d’enfant précoce à adulte HPI. Souvent solitaire, fréquemment incompris.

Laurent H. 32 ans, surdoué
Dans sa chronique en 4 épisodes, Laurent H., 32 ans, nous raconte sa vie de surdoué (Photo : Greg Rakozy on Unsplash)

La Revue du Zèbre est un journal gratuit et collaboratif. Aussi, c’est avec un grand plaisir que nous publions des témoignages et des chroniques de lecteurs. Il y a quelques semaines, après un appel à témoignages sur les parcours professionnels de hauts potentiels, Laurent H., 32 ans, nous a contactés.

Il a appris qu’il était précoce pendant son enfance. Ne sachant trop que faire de cette information, il s’est longtemps senti en décalage. Avec les autres jeunes de son âge bien sûr. Mais aussi, et surtout, avec ses proches. Comme il nous l’explique dans la première partie de sa chronique, il est né dans une famille « intolérante à la différence ».

La jeunesse solitaire et incomprise de Laurent H.

La jeunesse de Laurent a ainsi été solitaire. Il explique avoir porté l’incompréhension comme un fardeau. On reconnaissait son intelligence, mais on ne le comprenait pas. Il était rejeté, mis de côté.

Même topo pour le début de sa scolarité. Laurent est à l’écart. Il joue peu avec ses camarades. Ceux-ci se montrent d’ailleurs parfois cruels avec lui. Mais Laurent ne se défend pas. Alors il saigne souvent du nez, raconte-t-il. Petit à petit, il se mure dans le silence. Continue de s’isoler. Dans un même temps, il étanche sa soif de savoir. Il s’intéresse à de nombreux sujets. Pas les mêmes que les autres enfants de son âge. Mais tant pis. Au moins Laurent satisfait sa large curiosité. Mais en cours, il échoue. Malgré son intelligence, il obtient de mauvais résultats.

Pourtant, au lycée, tout change. Il prend confiance en lui et devient un jeune homme rebelle. Désormais, il rend les coups. Ce qui l’éloigne encore davantage de sa famille. Laurent multiplie les « conneries » et se fait finalement mettre à la porte par ses parents. C’est sa grand-mère qui le recueille.

Recueilli par sa grand-mère

Contrairement à ses parents, elle le comprend. Il repasse un test. Sa précocité intellectuelle est confirmée. Ce n’est pas un scoop pour Laurent mais cela l’aide de s’assumer et à arrêter les médicaments qui lui étaient jusqu’alors prescrits pour « réguler » ses humeurs.

A la suite de quoi, Laurent tente sa chance en fac de Droit. Mais l’université le dégoûte rapidement. Là aussi, il se sent en décalage. Il se rebelle et quitte les bancs de la fac seulement six mois plus tard. Direction le monde professionnel. En cuisine. Laurent intègre un grand restaurant. Mais le chef est un tyran. Il le pousse à bout. Sacrificiel, Laurent prend pour ses collègues. Jusqu’à la rupture. Jusqu’au burn-out…

Il finit aux urgences, ne peut plus travailler et fait vivre un enfer à sa compagne. Alors, Laurent se retrouve seul à nouveau. Il en profite pour reprendre les études. Il passe de nouveaux diplômes et tente sa chance à l’étranger.

Aujourd’hui, Laurent H. partage sa vie entre la France et l’Espagne. Il semble avoir trouvé son équilibre. Sa vie sentimentale est plus calme. Souhaitons-lui une bonne continuation en espérant qu’il reviendra bientôt pour nous raconter la suite de ses aventures de surdoué.

Retrouvez tous les épisodes du témoignage de Laurent H.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *