Haute-Savoie : Emma Danglard, HPI de 16 ans, chante sa différence

Brèves

Emma Danglard habite en Haute-Savoie. Cette lycéenne de 16 ans a découvert son haut potentiel intellectuel après avoir été harcelée au collège. Désormais, elle compose des chansons et les interprète pour affirmer sa différence et aider les autres.

Emma Danglard
Capture d’écran du Soundcloud d’Emma (DR : Soundcloud)

Vendredi 21 août 2020, France Bleu Haute-Savoie a publié un article sur une jeune fille à haut potentiel intellectuel (HPI) sur son site Internet. Il s’agit d’Emma Danglard, 16 ans. Après avoir subi plusieurs mois de harcèlement scolaire au collège, elle se mobilise désormais. Devenue musicienne, elle assure notamment des concerts, au profit de l’association Harceleurs U Go (HUGO).

Emma Danglard habite à la Giettaz, en Haute-Savoie (74). Plus jeune, elle a fréquenté le collège de Megève où des camarades l’ont harcelée régulièrement. Ils lui reprochaient notamment d’être « première de la classe », rapporte la jeune fille à France Bleu. Elle est surtout différente et s’intéresse à des sujets qui ne passionnent pas les autres collégiens : littérature ou philosophie notamment.

« C’est vrai que je faisais un peu ovni », concède Emma Danglard. Alors, certains élèves de son établissement lui envoient de nombreux SMS. Des messages que les parents de la jeune fille finissent par consulter. Ils décident alors de prendre les choses en main pour que la situation cesse. Rapidement, Emma Danglard est identifiée comme HPI. Ce qui lui permet de sauter deux classes et d’arriver directement au lycée, en première.

Grâce à cette opération, elle se sent mieux. Elle assume sa différence. La revendique même dans ses chansons. Elle présente d’ailleurs celles-ci comme « un message aux jeunes victimes de harcèlement, de rester tels qu’ils sont. »

Emma Danglard souhaite faire de la musique son métier. En attendant, elle doit terminer sa scolarité. Elle a d’ailleurs choisi de redoubler sa Terminale pour modifier ses options au baccalauréat. Malheureusement, elle a aussi récemment appris qu’elle souffre d’une tumeur à la tête, près du cerveau. Elle a déjà perdu l’audition de l’oreille droite. Mais pas de panique pour Emma Danglard : « Je suis encore plus différente. J’ai encore plus de raison de chanter. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *