Eure : un robot arroseur conçu par 7 collégiens HPI à un concours de l’UIMM

Brèves Scolarité

Un robot arroseur nommé Sprinkler. Voilà la réalisation d’un groupe de sept jeunes élèves HPI du collège Pierre Racine du Neubourg, dans l’Eure. Ils le présentent dans le cadre d’un concours de robotique organisé par l’UIMM du département.

Robot arroseur
Capture d’écran de l’article du Courrier de l’Eure

Au collège Pierre corneille du Neubourg, dans l’Eure (27), un groupe de sept élèves à haut potentiel intellectuel (HPI) a conçu un robot arroseur. Il se nomme Sprinkler et participe à un concours de robotique qu’organise l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), comme le rapporte Le Courrier de l’Eure.

Ces sept jeunes suivent des cours en quatrième ou en troisième dans l’établissement. Chaque semaine, ils se réunissent avec deux de leur professeur pour mener des projets. Ceux-ci prennent corps lors de leurs ateliers hebdomadaires de deux heures. Aurélien Bachelier, professeur de français, s’y trouve associé à Sylvain Lefeu, professeur de technologie.

Concours sur les réseaux sociaux

Ce dernier présente le concours qui a conduit le groupe à créer ce robot arroseur. « On doit créer un robot suivant un cahier des charges. Cette année, il doit faire un parcours d’un point A à un point B, puis exécuter un mouvement », explique-t-il. « Nous voulions un robot original », ajoute Aurélien Bachelier. C’est ainsi qu’est née l’idée de Sprinkler, le robot arroseur.

Les sept jeunes HPI l’ont fabriqué en utilisant des pièces de Speechi, un concurrent de Meccano. Pour y parvenir, ils ont adopté une organisation sur le modèle d’une entreprise. Avec un chef de projet, un service décoration et un autre dédié à la programmation. Il leur a fallu de nombreuses heures de travail commun pour « donner vie » à ce robot arroseur.

Mais maintenant que Sprinkler est en état de marche, il s’agit de gagner le concours. Le groupe s’est lancé dans une petite campagne de communication afin de récolter un maximum de votes pour leur projet, sur les réseaux sociaux. Ils espèrent ainsi participer à un grand oral de jury, à l’issue du scrutin qui s’achèvera le 12 mai. Et si tout roule, ils se retrouveront pour présenter leur robot arroseur lors d’une grande finale le 22 mai, à Evreux.

Retrouvez notre dossier sur la scolarité des élèves surdoués

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *