Playstation 4

En Belgique, un spécialiste du HPI prône l’usage de la Playstation 4 à l’école

Brèves Scolarité

Alexandre Bzrozowski, chercheur belge en neurosciences, milite pour l’usage de la Playstation 4 à l’école. Une initiative qui entre dans le cadre du « Serious Game Projet » et qui a déjà séduit plusieurs établissements du pays.

Playstation 4

En Belgique, plusieurs écoles testent actuellement de nouvelles méthodes pédagogiques en utilisant la Playstation 4. La console de jeux vidéo constitue, en effet, un support d’apprentissage efficace, selon Alexandre Brzozowski, comme le rapporte un article de dhnet.be. Ce chercheur en neurosciences cognitives et comportementales est spécialiste du haut potentiel intellectuel (HPI).

Au cours de ses études, il a cherché à comprendre pourquoi une partie de jeu vidéo apporte généralement plus de motivation qu’une séance à l’école pour un jeune. « De fil en aiguille, j’en suis venu à considérer les stratégies de neuroscience, qui sont utilisées dans beaucoup de jeux vidéo afin de rendre les jeunes motivés, voire addicts, pour les appliquer à l’école », résume-t-il dans l’article.

La Playstation 4 pour des cours d’histoire, géographie et sciences

Depuis, il constate que la Playstation 4 s’avère efficace pour certains cours en histoire, en géographie ou dans des matières scientifiques notamment. La console permet de modifier l’environnement. Ce qui entraîne davantage de motivation chez les élèves. Alexandre Brzozowski cite l’exemple du jeu Assassin’s Creed. Selon lui, avec un casque virtuel, il représente un moyen efficace et ludique de découvrir l’Egypte et la Grèce antiques.

L’utilisation de la Playstation 4 en classe vise également à alerter les jeunes sur les risques potentiels des jeux vidéo. Le chercheur pointe, entre autres, les « stratégies mises en place pour les asservir ». Les développeurs de jeux vidéo misent ainsi sur les neurosciences pour attirer des joueurs et les rendre accros.

Serious Game Projet

Les idées d’Alexandre Brzozowski l’ont conduit à devenir chef de projet dans la province du Hainaut, en Belgique. A ce titre, il a lancé le « Serious Game Projet ». Celui-ci a débuté en 2015 par des cours de psychothérapie pour des enseignants qui se basaient sur le dynamique des jeux vidéo.

Pour le moment, le projet a séduit plusieurs écoles belges. Parmi elles, l’école du Futur de Mons, le lycée provincial de Soignies, le LPETH de Saint-Ghislain et l’athénée provincial de la Louvière ont déjà branché une Playstation 4 dans certaines salles de classe.

Retrouvez notre dossier sur la scolarité des élèves surdoués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *