Des stages pour HPI en Corrèze

Adultes Brèves

Des stages pour HPI se déroulent en Corrèze afin d’accompagner les participants vers une meilleure connaissance de leur fonctionnement. C’est Virginie Dexet qui les développe. Elle explique sa démarche dans un article sur le site Internet de France 3 Nouvelle Aquitaine.

Stages pour HPI en Corrèze
Capture d’écran de l’article sur le site de France 3 Nouvelle Aquitaine

Dans un article publié le 5 avril 2021 sur son site Internet, France 3 Nouvelle Aquitaine présente des séjours qui se tiennent en Corrèze (19) pour les individus à haut potentiel intellectuel (HPI). C’est Virginie Dexet qui les a mis en place par l’intermédiaire de sa structure SPALAZèbres. Elle « travaille sur ces profils atypiques » depuis plus de 15 ans, nous apprend notamment l’article.

Elle y explique notamment que son initiative vise à aider les HPI à « libérer ce potentiel, ce rayonnement ». Lors de ces stages pour HPI en Corrèze, elle accompagne les participants vers la « libération de la pensée et du corps », poursuit l’organisatrice.

Cadre naturel inspirant et sentiment de décalage

Ces stages pour HPI en Corrèze se déroulent dans « un cadre naturel inspirant », explique l’article de France 3 Nouvelle Aquitaine. Ce dernier donne notamment la parole à Cora et Sylvie, deux participantes qui viennent du département de Haute-Savoie (74). Elles expliquent notamment attendre de ces stages pour HPI en Corrèze des informations sur leur fonctionnement. Mais aussi des clés pour exploiter leur potentiel et en faire une force plutôt qu’une faiblesse.

Cora évoque, elle, un « sentiment de décalage par rapport aux gens qui nous entourent, dans la vie personnelle et professionnelle. Un décalage sur lequel on a des difficultés à mettre des mots. »

Notons également que l’article comporte quelques éléments imprécis, voire faux, au sujet du HPI. Il affirme notamment que les surdoués « représenteraient près de 5 % de la population française ». Un taux largement surestimé puisqu’il est communément admis que la part de HPI dans la population se situe autour de 2,5 %.

L’article sur les stages pour HPI en Corrèze explique également que « ces personnes sont dotées d’une grande sensibilité et de capacités intellectuelles supérieures à la moyenne : deux caractéristiques souvent à l’origine de leur souffrance ». Une phrase qui généralise et « exotise » le HPI. Et qui verse légèrement dans la victimisation en affirmant que deux points qui apparaissent plutôt comme des qualités entrainent la souffrance des individus qui en témoignent…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.