Roman Frayssinet

Canal + : L’humoriste Roman Frayssinet se demande s’il est un zèbre

Adultes Brèves

Dans une chronique pour Clique sur Canal +, l’humoriste Roman Frayssinet parle des surdoués. Avec beaucoup de dérision et un goût net pour l’absurde, il se demande s’il est un zèbre.

Roman Frayssinet est un humoriste français de 25 ans. Il s’est récemment fait connaître en participant à l’émission Clique de Mouloud Achour, sur Canal +. Il y tient une chronique régulière dans laquelle il raconte son quotidien ou aborde des sujets communs avec beaucoup d’autodérision et un sens de l’absurde remarquable. Formé à l’écriture de scénario et à l’humour à Montréal, au Canada, il a déjà écrit et joué trois spectacles. Il fait même désormais partie de la troupe du Marrakech du Rire de Jamel Debbouze.

Dans sa chronique « Le Pestacle » de Clique, lundi 2 décembre 2019, Roman Frayssinet s’est attaqué au thème des surdoués. Il a eu cette idée car une femme lui a dernièrement expliqué qu’il serait un zèbre. « Moi, immédiatement, je me permets d’émettre quelques doutes, tu vois, poursuit l’humoriste. Je lui dis : « Madame, je pense que si j’étais un zèbre, je m’en serais rendu compte à un moment donné ». »

Roman Frayssinet ironise sur l’intelligence du zèbre

Sauf que la femme insiste. Elle en est persuadée : Roman Frayssinet est un zèbre. Ce dernier se demande alors si elle souhaite l’initier à « un jeu sexuel chelou ». Mais, non la femme lui confie alors la signification du terme tel qu’elle l’entend : « on appelle zèbres, certains surdoués ». Ce à quoi Roman Frayssinet répond : « Alors là, c’est sûr que non. Je me suis observé longtemps et c’est sûr que je ne suis pas surdoué. Et deuxièmement, c’est sûr que ce n’est pas un surdoué qui a trouvé ce nom-là. Tu ne vas pas me faire croire que le zèbre, c’est l’animal le plus intelligent qu’on ait trouvé. Rien qu’en termes de camouflage, on voit qu’il n’a rien compris, globalement. Il ressemble à un passage piéton et il vient dans un endroit où il n’y a pas de route… »

Roman Frayssinet
Roman Frayssinet est un humoriste de 25 ans (DR : Clique)

Son interlocutrice lui aurait alors répondu : « Justement, on appelle zèbres, certains surdoués qui ne sont pas plus intelligents que les autres. C’est juste qu’ils pensent différemment. » Du pain béni pour Roman Frayssinet exprime dès lors son goût pour l’absurde. « T’imagines comment l’information elle pue la merde ou pas ? Je suis un surdoué qui n’est pas plus intelligent que les autres, rigole-t-il. En gros, je passe ma vie à prendre des raccourcis, mais j’arrive toujours en même temps que tout le monde… A quoi ça sert ? »

Roman Frayssinet demande ensuite à la femme comment on reconnaît un zèbre. Elle lui explique alors qu’ils sont souvent tristes et très attirés pas le sexe et l’alcool. « Ecoutez madame, ça suffit, lui rétorque Roman Frayssinet. Moi, j’étais tout seul en train de pleurer dans un bar. Venez, on arrêt de papoter, on prend une autre bouteille et on baise ». Sans succès visiblement puisque la femme est partie sans explication. « Mais la morale, c’est que si vous êtes triste et vous ne savez pas pourquoi, consolez-vous en vous disant que c’est peut-être parce que vous êtes intelligent », conclut habillement l’humoriste.

Difficile de déterminer les véritables intentions de Roman Frayssinet avec cette chronique. A-t-il juste voulu rebondir sur une anecdote personnelle qui l’a inspiré pour faire rire ? Son but était-il plutôt d’aborder un sujet qui l’intéresse ou le concerne de manière décalée ? Ou comptait-il plutôt mettre en avant la banalité du haut potentiel intellectuel face aux nombreux mythes qui entourent généralement la question ? N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce sketch dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *