Canada : un programme pour élèves HPI dans un collège de Québec

Brèves Scolarité

Un collège de Québec développe un programme pour élèves HPI. Mis en place depuis septembre 2019, il permet aux jeunes surdoués de mener des projets personnels. En parallèle, ils ont moins d’heures de cours théoriques.

Programme pour élèves HPI au Québec
Capture d’écran de la page d’accueil du site Internet du collège François-de-Laval de Québec

Dans la province du Québec, au Canada, les élèves à haut potentiel intellectuel (HPI) du collège François-de-Laval de Québec bénéficient d’un nouveau programme adapté à leur profil et leurs besoins. Selon un article de Nicole Germain sur le site Internet de Radio Canada, ce programme pour élèves HPI s’intitule « Parcours pour élèves à haut potentiel ». Il est en place depuis septembre 2019. Il s’inspire de requêtes que des parents de jeunes surdoués ont formulé auprès de l’établissement. Mais aussi des autorités en charge de l’Education dans la province.

La mère d’un élève intellectuellement précoce « nous avait invités l’an passé à un colloque de l’association haut potentiel, raconte Marc Dallaire, directeur général du collège François-de-Laval. C’est à partir de là qu’on s’est dit : « On peut faire quelque chose pour ces jeunes-là » ».

Moins de cours et plus de projets personnels

Ce programme pour élèves HPI au Québec permet à ces derniers de ne pas suivre certains cours dans des matières où ils affichent déjà un bon niveau. En compensation, ils ont alors la possibilité de consacrer leur temps libre à la création d’un projet. Celui-ci peut être littéraire, scientifique, vidéo-ludique ou autre. Chaque élève l’adapte à ses goûts et ses propres centres d’intérêts.

Avec ce programme pour élèves HPI au Québec, les jeunes surdoués continuent de fréquenter le système scolaire. « Grâce à un projet personnel qui les passionne, qui est adapté à leur motivation afin qu’ils sentent un intérêt supplémentaire à demeurer à l’école », se félicite le directeur général de l’établissement québécois.

L’article de Radio Canada cite l’exemple d’une jeune fille surdouée qui participe ce programme pour élèves HPI. Sans établissement adapté à ses besoins, elle a suivi une partie de son cursus à domicile. Le parcours a débuté avec son entrée dans le secondaire. « Lorsqu’on nous a expliqué le projet, nous étions absolument convaincus que c’était la place où il fallait l’envoyer », explique la mère de la jeune fille. Elle constate les bienfaits du programme pour élèves HPI.

Au total, selon Radio Canada, une quinzaine d’élèves suit le programme à l’heure actuelle. Un membre du personnel du collège les accompagne et assure le suivi de leurs projets.

Retrouvez notre dossier sur la scolarité des élèves surdoués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *