Arborescences Nantes au cœur d’un reportage sur une école pour élèves HPI

Scolarité

Konbini a filmé la rentrée dans l’école Arborescences de Nantes, pour élèves à haut potentiel intellectuel.

école pour élèves HPI
Capture d’écran du reportage de Konbini sur l’école pour élèves HPI Arborescences de Nantes

Vendredi 2 septembre 2021, Konbini a diffusé un reportage sur la rentrée dans une école pour élèves HPI. Il s’agit de l’école Arborescences de Nantes, dont la directrice, Christine de Saint Gilly, témoigne dans la vidéo du média en ligne.

On y suit les enfants qui effectuent leur rentrée dans cette école pour élèves HPI. L’occasion pour sa directrice de rappeler d’emblée qu’« enfant à haut potentiel, déjà, ça ne veut pas dire enfant plus intelligent. Ce sont des enfants qui réfléchissent différemment, qui ont des centres d’intérêt bien particuliers et qui sont difficiles à canaliser dans des classes de trente. »

Dans cette école pour élèves HPI, l’objectif consiste donc à redonner le goût à l’école aux jeunes qui l’ont perdu. « Je suis heureux parce que je suis avec des gens qui me comprennent, résume ainsi Sasha, 9 ans, qui fréquente l’école Arborescences de Nantes, dans le reportage. Quand je suis passé en CP, je donnais toutes les réponses. Ce n’était pas de ma faute parce que, clairement, les cours étaient ennuyeux pour moi. Après, j’ai eu plusieurs avertissements. Ils voulaient clairement se débarrasser de moi. »

Rituels, explosions et projets

Dans ce contexte, l’équipe pédagogique de l’école pour élèves HPI vise à leur redonner l’envie d’apprendre. Pour cela, elle veille à prendre en compte les spécificités de chaque enfant accueilli. Un accompagnement que Christine de Saint Gilly juge « hyper fatiguant dans le système classique. Parce que cette façon de penser différente n’est pas simple à gérer. »

Dans le reportage, les enfants insistent sur leur difficulté à gérer leurs émotions. Certains constatent que leur prise en charge par l’école Arborescences les aide sur ce point. Mais « ça reste quand même un peu limite, nuance Sasha. Parce que c’est la troisième année. Les explosions sont quand même moins fréquentes, mais il ne faut pas me chercher non plus. »

L’école pour élèves HPI Arborescences de Nantes a ouvert ses portes en septembre 2015. Elle comptait alors sept élèves. Désormais, elle en accueille 52, répartis dans quatre classes. Celles-ci sont animées par quatre enseignants. Les enfants y suivent des rituels précis qui leur offrent un cadre rassurant. Ils travaillent en cycle, sur des projets, qui leur apportent la stimulation nécessaire à leur besoin d’apprentissage et de compréhension.

1 thought on “Arborescences Nantes au cœur d’un reportage sur une école pour élèves HPI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *